Le préfet apprécie "la vision d'ensemble" des élus

Santé, enseignement, équipements ont été au cœur de la visite du préfet du Cantal à Murat, jeudi dernier.

Cela fait plusieurs fois que le préfet vient à Murat. Cette fois, à l'invitation du conseil municipal, il a visité les écoles, les équipements sportifs, l'attrait de la ville touristique. Au cours d'une séance de travail, le maire, Bernard Villaret, lui a ensuite présenté les projets et la stratégie que l'équipe municipale entend déployer. "Elle repose à la fois sur le développement économique, touristique, la qualité de la vie, le développement durable, qui me paraît très important, et l'aspect patrimonial", a estimé le représentant de l'État.

Paul Mourier a dit apprécier "la vision d'ensemble de la collectivité et un diagnostic qui (lui) paraît correctement établi. Ce qu'il convient maintenant de faire, c'est de définir leur ordre de priorité ainsi que la programmation qui doit intégrer les capacités budgétaires et financières de la commune".

Le préfet du Cantal visite la commune et découvre ses projets

Les atouts de Murat

Si c'est bien à la commune de déterminer ses priorités, le préfet avait manifestement son idée sur la question : "les équipements de coeur de ville qui représentent des charges en terme de réhabilitation, mais aussi la possibilité de recettes nouvelles, et cette manière de voir les choses me paraît excellente", déclarait-il à l'issue de sa visite. Murat représente pour lui une "ville historique, vrai carrefour dans le département du Cantal, car traversée par la RN 122, à proximité des grands équipements naturels et touristiques du département" et ayant "une vraie vocation et des atouts : des équipements de centre-ville de qualité, des entreprises, un tissu artisanal important".

Murat est aussi un pôle d'enseignement et un pôle dé santé qui, non seulement "ne sont pas menacés, mais vont être confortés". Une réflexion sur le lycée professionnel est en effet en cours, notamment pour obtenir le label "métiers d'art", le collège et sa section handball pouvant eux prétendre à une section "montagne". Quant à la santé, un projet de création de maison médicale pluridisciplinaire, totalement intégrée à l'hôpital local est en cours.

Conserver le patrimoine et le mettre en valeur

"Il faut conserver notre patrimoine le mettre en valeur, renforcer l'attractivité du centre-ville, inciter les propriétaires à s'insérer dans une politique de réhabilitation", précisait Bernard Villaret, évoquant de même les travaux de voirie et d'assainissement qui, pour le préfet, "contribueront au développement". Parmi les autres projets, l'éventuelle cession par la SNCF de locaux et terrains situés sous la RN122 permettrait de faire des parkings et aux skieurs de se rendre à la station en train.

Pour la déviation de Murat, le maire confirmait que "l'ensemble des tracés avait été remis à plat à notre demande. Nous travaillons en concertation avec la DRE (NDLR : Direction régionale de l'équipement) et sur la base de nos projets. Ainsi, si déviation il y a, elle se fera dans l'intérêt de la ville".

Concernant le cadre de vie et le commerce, le souhait est de "renforcer et de soutenir la dynamique commerciale et associative. Murat, c'est en effet près de 50 associations et 70 commerces". La ville veut aussi se développer en prenant en compte la dimension développement durable. Pour tous ses projets, la municipalité a donc décidé d'un Agenda 21 courant 2009. L'objectif final de cette politique étant de "redonner à Murat toute sa dimension et des services attractifs à la population".

Nouvialle : le dossier devra être irréprochable

L'avenir de la narse de Nouvialle, classée en zone Natura 2000, a été évoqué au cours de cette séance : "Je suis personnellement le dossier et une extension du gisement actuel est envisagée qui devrait nous mener jusqu'en 2013-2015. C'est une solution intermédiaire car les capacités en minerai vont en diminuant sur le site actuel". Pour ce qui concerne une éventuelle exploitation de la narse de Nouvialle, "le dossier ne sera pas déposé avant 2010-2011 et ce, sous la forme d'une demande d'autorisation d'exploiter qui devra être irréprochable compte tenu des contraintes environnementales liées au site car c'est un projet complexe qui doit intégrer le développement durable. L'argumentation devra être conduite en termes de développement durable, économique et écologique. Ce projet très lourd concerne deux entreprises et engage aussi plusieurs dizaines d'emplois. Il ne faut surtout pas anticiper en disant que ce projet va se faire ou pas : c'est la plus mauvaise expression. Il faut simplement que le dossier soit irréprochable..."

Source : L'Union du Cantal - 24 décembre 2008



affiche PO
Dimanche 24 juin
toute la journée
Journée Portes Ouvertes
à la piscine
Information complète à venir

Contacts et accès

Mairie de Murat
Place de l'Hôtel de Ville - 15300 MURAT

Tél.: 04.71.20.03.80
Fax: 04.71.20.20.63

   

ville fleurie1 Logo charte 3feuilles
0 Phyto cité de caractère  
ville jumelee