Semaine du développement durable

La semaine du développement durable en Pays de Murat

Ecogeste, écocuisine, écojeux, écorécup...

Le Collectif Développement Durable 15, initié par le Réseau d'Echanges Réciproques de Savoirs de Murat a organisé pendant 7 jours la Semaine du Développement Durable sur le Pays de Murat. Jeux de piste coopératifs, balade contes et glanes avec atelier cuisine en échange de savoirs, visite d'une maison bioclimatique, cinés-débats, étaient au programme.

Dimanche 5 avril, à la salle Léon-Boyer de Murat, le collectif a proposé plusieurs animations tout au long de la journée afin de sensibiliser un large public aux enjeux du développement durable. Une centaine de personnes ont profité de cette manifestation.

Semaine du développement durableGrâce à un bel ensoleillement, les participants a pu déguster des gâteaux cuits aux fours solaires exposés par le collectif et d'autres gourmandises bio offertes par le RERS de Murat. Un atelier de papier recyclé était proposé par Cécile qui a vu défiler petits et grands. Elisabeth, quant à elle, proposait une promenade ludique et collective dans l'univers des mots autour du thème « développement durable ».

 

Toute la journée, les participants ont pu déposer des objets dont ils ne se servaient plus et récupérer des objets laissés par d'autres. Ce « troc grenier » avait pour ambition de donner une deuxième vie aux objets. Le cinéma s'est également mobilisé tout l'après-midi avec la diffusion en continu de trois films : « Nos enfants nous accuseront », « Chomsky et Cie » et « La double face de la monnaie ».

Enfin, l'association « Etudes et Chantiers » s'est jointe à cette journée en présentant ses chantiers de volontaires internationaux et ses projets de travaux à destination des jeunes et des adultes.

Grâce aux différentes activités proposées tout au long de la Semaine du Développement Durable et à cette journée festive, plusieurs personnes ont pu découvrir le Collectif Développement Durable et se sont inscrites pour participer aux projets menés toute l'année. Plus d'infos sur www.cdd15.net et RERS au 04 71 20 14 34.

 

Jouer avec le développement durable

Le Réseau d'Echanges Réciproques de Savoirs de Murat organisait mercredi 1er avril, un jeu de piste coopératif à travers les rues de Murat avec pour fil conducteur le développement durable.

Semaine du développement durableQuinze enfants étaient présents, répartis en trois équipes, et se sont lancés à la quête de questions, d'énigmes et de défis dans différents lieux de la ville : calcul de son empreinte écologique à la maison des services, découverte de plantes sauvages au local du RERS, à la découverte des produits bio du magasin « jardins gourmands », les animaux sauvages à la « Maison de la faune », un « dessinez c'est gagner » au cinéma, et des livres à la bibliothèque. Pas d'esprit de compétition entre les équipes mais plutôt d'entraide indispensable pour finir le parcours. En effet, chaque équipe était détentrice d'une question qui ne lui appartenait pas et devait retrouver l'équipe concernée pour lui remettre sa question. Dans le jeu coopératif, on gagne tous ou on perd ensemble ! L'après-midi était bien rempli et les enfants se sont tous investis dans l'aventure. Un goûter bien mérité les attendait à la salle Léon Boyer, avec un cake à la banane préparé en échange de savoir et des sirops... bios bien sûr !

On peut être rassuré, nos enfants sont déjà de bons éco-citoyens.

 

La maison bioclimatique de Drils : respectueuse de l'environnement

Afin de passer de la théorie à la pratique, le Collectif développement durable du Cantal (CDD15) organisait dans le cadre de cette Semaine du développement durable une visite de la maison bioclimatique de la famille Bienaimé, située à Drils de Dienne, une maison de bois qui suit les huit règles de base du bioclimatisme. Vérifications.

Semaine du développement durableDepuis juin 2008, la famille Bienaimé - Marc, Sarah et leurs trois enfants - vit dans une maison bioclimatique posée sur le haut du village de Drils, dans la vallée de la Santoire, à 1.200 m d'altitude, face aux Monts du Cantal. Construite à 80% par Marc et Sarah sur des plans de cette dernière, cette maison obéit à huit règles de base qui en font une construction respectueuse de l'environnement.

Ainsi, et tout d'abord, pour son implantation elle tient compte du climat et de son exposition. Orientée plein sud, avec peu d'ouverture à l'est et à l'ouest d'où viennent les vents dominants et avec aucune ouverture au nord sauf une porte à isolation renforcée, les pièces bénéficient d'un ensoleillement parfait.

L'indice de compacité, obtenu en divisant la surface totale de l'habitation par son volume, est de 0,68, donc inférieur à 0,7 considéré comme la limite supérieure. L'isolation a été pensée pour se protéger du froid en hiver mais aussi de la surchauffe en été en construisant une zone non habitée en rez-de-chaussée au nord qui sert de débarras et de zone tampon.

La façade sud, vitrée à 80%, apporte de la lumière naturelle dans les espaces de vie, et le vitrage, double et à base de verre à lame d'argon, permet d'apporter un chauffage solaire passif en hiver (18°C) et aux intersaisons. En été, en revanche, grâce au positionnement d'une casquette solaire, le soleil n'entre pas dans la maison et avec une ventilation nocturne créée entre le nord et le sud la température ne dépasse pas les 24°C.

L'isolant choisi, de la fibre de bois haute densité en plaque de 16 cm d'épaisseur, joue d'autre part un rôle dans l'inertie thermique, la 4e™ règle, en emmagasinant la chaleur puis en la restituant progressivement. Cette inertie thermique est aussi le mode de chauffage choisi en employant un poêle de masse constitué de 3,5 tonnes de briques réfractaires. Une seule flambée en début de journée suffit à chauffer la maison jusqu'au lendemain, sauf lors des journées très froides où une secondes flambée est nécessaire.

Sur la casquette solaire de façade, ont été posés les panneaux photovoltaïques qui servent à fournir 70% de l'eau chaude sanitaire, les 30% restants étant fournis par un chauffe-eau classique électrique. L'électricité, utilisée pour la machine à laver, l'éclairage et l'ordinateur, provient de Enercoop, fournisseur d'énergie verte.

Enfin, le choix a été fait de limiter l'utilisation de l'eau potable et d'éviter la pollution du milieu environnant. C'est pourquoi toutes les eaux grises - provenant de la machine à laver, de la salle de bain, et de l'évier - sont envoyées vers une station de phyto-épuration où se sont les plantes et des bactéries aérobies qui se chargent de transformer les matières organiques des eaux usées en matière minérale assimilable par les plantes. A cet équipement, sont associées des toilettes sèches qui fonctionnent sans eau. Les excréments sont mélangés à de la sciure puis compostés dans un coin du jardin.

La maison sera à nouveau visitable le 20 juin prochain, de 16h à 18h, dans le cadre de la journée de l'autoconstruction voulue par le Parc des Volcans d'Auvergne et la Maison d ela Pinatelle à Chalinargues.


Source : La Dépêche - 10 avril 2009

La semaine du développement durable en Pays de Murat, du 1er au 7 avril 2009

En 2002, le Ministère de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables a lancé la 1ère semaine nationale du développement durable.
L’objectif de cette opération est d’informer le grand public sur les trois aspects du développement (économique, environnemental et social) et leur indispensable complémentarité. Il s’agit également de motiver des changements de comportements au quotidien.

En 2008, plusieurs partenaires se sont mobilisés à l’initiative du réseau d’échanges de savoirs pour animer cette semaine sur le territoire de Murat (communauté de communes, cinéma, bibliothèque, association Rivages…). Suite à la réussite de cette manifestation (diversité des animations, participation du public, qualité du partenariat…), plusieurs acteurs ont émis le souhait que des actions concrètes soient mises en place « DURABLEMENT » sur le territoire. Le collectif Développement durable est donc né en juin 2008.
 
Le CDD15 est constitué d’individus motivés personnellement par les problématiques du développement durable. Il a été créé à l’initiative du Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs et est ouvert à toute personne physique ou morale intéressée. L’objectif est de mener des actions concrètes sur le territoire, s’inscrivant dans un champ sociétal, sans militantisme politique ou confessionnel. Le CDD 15 vise à mener des actions « développement durable » toute l’année. Il permet également de mener une réflexion permanente, enrichie de la diversité des personnes ou structures le composant. C’est donc le CDD 15 qui organise en 2009 la semaine du développement durable.



Les manifestations du 1er au 7 avril 2009

 

La semaine du développement durable en Pays de Murat La semaine du développement durable en Pays de Murat

La semaine du développement durable en Pays de Murat

 

Semaine du développement durable du 1er au 7 avril 2009Jeu de piste coopératif, mercredi 1er avril, dans Murat

Le RERS (Réseau d’échanges réciproques de savoirs) propose une découverte du développement durable sous forme d’un jeu de piste ouvert à tous, et qui va permettre aux participants de découvrir la ville de Murat via les lieux étapes jalonnant le parcours.
Le jeu est coopératif car chaque équipe a besoin de coopérer avec les autres équipes pour pouvoir répondre à ses énigmes. On ne peut donc pas gagner contre les autres.
La fin du parcours se fait au Centre Léon Boyer pour un goûter à partager en toute convivialité.
Ce jeu est ouvert aux familles (enfants à partir de 4 ans) et est gratuit. Les enfants doivent être accompagnés.
Les inscriptions se font à la bibliothèque municipale (04.71.20.18.54) ou au RERS (04.71.20.14.34). Le rendez-vous est à la bibliothèque municipale à 14h.
Les enfants du centre de loisirs de Vic-sur-Cère viendront à Murat participer au jeu de piste mardi 7 avril.




La filière bois au LEP de Murat

en partenariat avec le Point Information Jeunesse et la communauté de communes du Pays de Murat

- Forum sur la filière bois (tout public), jeudi 2 avril, 13h30-16h30
- De la forêt au réseau de chaleur bois : découverte de la filière bois (pour collège et lycée)



Ecologie et construction, samedi 4 avril, 10h-12h, Drils (Dienne)

Visite guidée de la maison bioclimatique de la famille Bienaimé.
Lors de la semaine du développement durable 2008, nous avions présenté les huit grandes règles de base du bioclimatisme en expliquant comment celles-ci avaient été mises en oeuvre dans notre habitation alors en cours de réalisation à Drils, commune de Dienne. Comme promis, nous proposons cette fois une visite guidée de notre maison dans laquelle nous avons emménagé en juin dernier, histoire de passer de la théorie à la pratique. La visite aura lieu le samedi 4 avril à partir de 10h et jusqu'à midi. Elle est ouverte à tous et à toutes. Il n'est pas nécessaire d'avoir de connaissances spécifiques en construction pour comprendre comment la maison fonctionne.

Au menu, solaire passif, inertie thermique, régulation de la chaleur en ossature bois, poêle de masse, toilettes sèches, phyto-épuration, solaire thermique, matériaux écologiques... et pot de l'amitié. Pour ceux et celles qui auraient un projet semblable, nous remettons un document listant des ouvrages, des revues et des sites de référence sur le bioclimatisme et nous répondons aux questions dans la mesure du possible.

 

Projections de films, suivies de débats


Au cinéma l’Arverne

- Chomsky et Cie, jeudi 2 avril à 20h30, dimanche 5 avril à 16h
Documentaire d’Olivier Azam et Daniel Mermet. Durée 1h45

A l’heure où impuissance et résignation l’emportent, le travail de Noam Chomsky est un antidote radical pour tous ceux qui veulent en finir avec la fabrique de l’impuissance et ses chiens de garde intellomédiatiques. Inlassable, inclassable, implacable, « l’intellectuel le plus populaire et le plus cité au monde » poursuit la mise à nu des mécanismes de domination avec une étonnante vitalité.


- Nos enfants nous accuseront, samedi 4 avril à 21h, dimanche 5 avril à 14h
Documentaire de Jean-Paul Jaud. Durée : 1h47

La courageuse initiative d’une municipalité du Gard, Barjac, qui décide d’introduire le bio dans la cantine scolaire du village. Le réalisateur brosse un portrait sans concession sur la tragédie environnementale qui guette la jeune génération : l’empoisonnement de nos campagnes par la chimie agricole et les dégâts occasionnés sur la santé publique. Un seul mot d’ordre : ne pas seulement constater les ravages, mais trouver tout de suite les moyens d’agir, pour que, demain, nos enfants ne nous accusent pas.


- Simplicité volontaire et décroissance, vendredi 3 avril à 21h
Documentaire de Jean-Claude DECOURT, 60 min.
Seulement quand le dernier arbre aura été abattu,
Seulement quand la dernière rivière aura été empoisonnée,
Seulement quand le dernier poisson aura été capturé,
Seulement alors vous découvrirez que l'argent ne se mange pas.
Un indien Cree

Plusieurs interviews qui expliquent pourquoi il est urgent de cesser de considérer la croissance économique comme un idéal à atteindre. Un film pour comprendre les notions de simplicité volontaire et de décroissance.


- La double face de la monnaie, dimanche 5 avril à18h
Documentaire de Vincent Gaillard, Jérôme Polidor. Durée : 54 min

La double face de la monnaie est un documentaire français sur les alternatives en matière de consommation, de systèmes d'échanges et de travail.
Le pourquoi des monnaies alternatives dans un monde où l’argent est roi.
« L’argent est devenu la valeur centrale de nos sociétés. Alors que la monnaie est censée favoriser l’échange et la création de richesse, elle apparaît souvent comme un outil de domination et d’asservissement. Face à ce constat, des monnaies complémentaires sont mises en place par des citoyens à travers le monde. Avec la Banque du temps anglaise, le Chiemgauer allemand, et les SEL (systèmes d’échange locaux) français, la monnaie redevient un outil social, au service de l’homme. Sur un ton ludique et pédagogique, expériences alternatives, analyses et animations nous entraînent dans une réflexion au cœur de la double face de la monnaie ».

 

La semaine du développement durable en Pays de MuratBalade contée, samedi 4 avril, 14h-17h

Balade contée de 3h (environ 2h de marche) en compagnie de Patric Rochedy, conteur professionnel et grand connaisseur des plantes sauvages et des simples. Avec lui, nous partirons sur les traces des légendes des plantes et nous glanerons au détour des chemins.
Départ de la bibliothèque municipale de Murat à 14h. Gratuit, tout public à partir de 6 ans.

 

Atelier de cuisine, samedi 4 avril, de 17h à 19h, RERS ou centre Léon Boyer

A l’issue de cette balade, le RERS propose un échange de cuisine à partir des plantes glanées : soupe d’orties, salade de pissenlits, tarte de pâquerettes, crème de reines des prés… Cet échange sera suivi d’un repas-dégustation de tous ces plats.
Atelier gratuit. Inscription obligatoire auprès de la bibliothèque (04.71.20.18.54) ou du RERS (04.71.20.14.34)

 

Troc-grenier, dimanche 5 avril, 10h-12h et 14h-18h, centre Léon Boyer

Redonnons une deuxième vie à nos objets !
Pendant toute la journée, il sera possible d’échanger les objets qui ne nous servent plus contre d’autres qui nous seront plus utiles. Le principe est simple, chaque vient avec quelque chose dont il veut se débarrasser, le laisse dans l’espace qui sera prévu à cet effet, et peut repartir avec un ou plusieurs objets que d’autres personnes auront laissé. Chaque personne qui dépose un ou plusieurs objet(s) s'engage à venir rechercher ce qui ne sera récupéré par d'autres. Gratuit, entrée : un objet

 

La semaine du développement durable en Pays de MuratAtelier papier recyclé, dimanche 5 avril 10h-12h et 14h-18h, centre Léon Boyer

Pour comprendre comment on fait du papier, le mieux c’est d’en faire. Le RERS propose un atelier de fabrication de papier recyclé.
Gratuit, ouvert à tous à partir de 4 ans. Chacun repart avec sa feuille.
Renseignement à la bibliothèque au 04.71.20.18.54

 

Promenade ludique et collective dans l’univers des mots, dimanche 5 avril à 14h, centre Léon Boyer (durée environ 1h30)

Ou « quand les mots favorisent ou compromettent la compréhension mutuelle »
Objectifs :
- identifier les sources de désaccord à travers l’impact des mots et expérimenter le « désaccord fécond »
- partager les différentes représentations d’un même mot à l’intérieur d’un groupe d’individus
- réfléchir à la façon dont nous nous entendons et nous communiquons
- changer de regard et s’enrichir de celui des autres

Exposition d’Etudes et Chantiers, dimanche 5 avril, 14h-18h, centre Léon Boyer

Rencontres, échanges, jeux… : « Agir pour un développement durable et solidaire ». Etudes et Chantiers développe des projets de travaux différents à destination des jeunes et des adultes (chantiers de volontaires internationaux).

 

Démonstration de fours solaires, dimanche 5 avril, 10h-12h et 14h-18h, centre Léon Boyer

L’échange collectif « fours solaires » rassemble 7 personnes du RERS de Murat désireuses de concevoir puis fabriquer un four solaire adapté à notre climat de moyenne montagne.
La maquette et le prototype seront mis en démonstration. Si le soleil brille, apportez vos moules de gâteaux à cuire !
Cet échange se poursuivra par un atelier de fabrication, un week-end de printemps, à l’issu duquel chaque participant repartira avec son four.

 

Conférence-débat : L’énergie solaire thermique et les énergies renouvelables, mardi 7 avril à 20h30 au cinéma l’Arverne

Pour chauffer nos maisons, parmi les énergies renouvelables que sont la géothermie, le bois, le solaire thermique, ce dernier est peu valorisé. Avec le concours de Jean-François Duval, de l’Espace Info Energie, et de deux installateurs chauffagistes (Ets Villaret de Murat et Dupoix de Neuusargues), nous ouvrirons un débat sue les techniques de chauffage solaire. Des panneaux solaires seront en démonstration.

 

Exposition « jardins à l’école », du 1er au 3 avril à la Maison des services et du 4 au 5 avril au centre Léon Boyer

Exposition retraçant l’aventure des jardins potagers dans les écoles de Dienne, Chalinargues et Mourret. Ces jardins, créés à l’initiative de la communauté de communes du pays de Murat, ont été menés en échanges de savoirs avec le RERS et les enfants des écoles sur l’année scolaire 2007-2008. Ils se poursuivent cette année et se multiplient dans les écoles du territoire. Le réseau a étendu l’expérience à l’école d’Allanche invite les offreurs et demandeurs en jardinage à s’inscrire au réseau.

 

Le développement durable au centre de loisirs

Le centre de loisirs intercommunal propose un semaine sur le thème du développement durable : jeu et explication du tri des déchets, fabrication de papier recyclé, goûters bio…

 

Repas bio dans les cantines de la communauté de communes

En partenariat avec la Communauté de communes, les cantines scolaires du territoire proposeront le jeudi 2 avril un repas sur le thème de la consommation durable. Au menu : .produits bio, produits locaux ou produits issus du commerce équitable.

 

Les prolongements prévues à la semaine du développement durable 2009

Le respect de l’environnement, il faut y penser tout le temps. C’est pourquoi des actions sont prévues tout au long de l’année :

- atelier fabrication de fours solaires
- jardins potagers dans les espaces publiques et les écoles volontaires en échange de savoirs
- conférence-débat sur l’argent
- ciné-débats
- etc.

 

Contacts

Réseau d’échanges réciproques de savoirs
6 avenue du docteur Mallet
15300 Murat
04.71.20.14.34

Cinéma l’Arverne
18 avenue Hector Peschaud
15300 Murat
04.71.20.10.33

Bibliothèque municipale
1 place de l’hôtel de ville
15300 Murat
04.71.20.18.54

Communauté de communes du Pays de Murat
4 rue faubourg Notre-Dame
15300 Murat
04.71.20.22.62

Sarah et Marc Bienaimé
Drils
15300 Dienne
04.71.20.82.55

 

 

petite cité de caractère
7, 8 et 9 juin 2018
Rencontres sur 
l'entretien, la restauration
et la valorisation du patrimoine
Ouvert à tous - gratuit
Inscriptions : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Contacts et accès

Mairie de Murat
Place de l'Hôtel de Ville - 15300 MURAT

Tél.: 04.71.20.03.80
Fax: 04.71.20.20.63

   

ville fleurie1 Logo charte 3feuilles
0 Phyto cité de caractère  
ville jumelee